• M

    At sit eleifend efficiendi, utroque forensibus vel eu. Eros mandamus ad nam. Ad natum virtute pro, dicit scripserit nec cu et qui dicat.

    L’équipe

    Matthieu WIDEMANN

    Inscrit au barreau de Toulouse depuis 2005

    Diplômes(s) :

    • ESCP EUROPE – École Supérieure de Commerce de Paris / Ingénierie Financière et Fiscale
    • CAPA 2005 – Ecole des Avocats du Sud-Ouest Pyrénées
    • D.E.S.S. Banque et Assurances – Secteur Financier – Université de Toulouse 1 Capitole
    • D.E.A. de Droit des Affaires – Université de Toulouse 1 Capitole
    • Certificat d’Etudes Juridiques de l’Urbanisme et de la Construction (IEJUC) – Université de Toulouse 1 Capitole

    Domaine(s) d'activité(s) :

    • Droit des contrats et des accords commerciaux
    • Transmissions et restructuration d’entreprises
    • Audit juridique
    • Procédures collectives et retournements
    • Droit des sociétés et droit Fiscal
    • Contentieux civil et commercial
    • Droit bancaire

    Langue(s) étrangère(s) :

    • Anglais
    • Espagnol

    Téléphone Mobile :

    En raison de la crise sanitaire, les horaires d’accueil de notre secrétariat sont modifiés.

    Dès lors, vous pouvez joindre Matthieu WIDEMANN directement sur son téléphone mobile au numéro : 06 87 19 35 79.

    En savoir plus :

    « Matthieu WIDEMANN a débuté en 2002 dans le département fiscal du cabinet DENTONS (SALANS HERTZFELD & HEILBRONN),

    Après être passé par le département juridique d’une Mutuelle et d’une société d’ingénierie du patrimoine, il a travaillé au sein du cabinet d’avocat GARY SERDAN. En 2006,  il a intégré en qualité de collaborateur le département juridique de la société d’avocats COTEG & AZAM.

    Le 1er janvier 2014,Matthieu WIDEMANN est devenu associé au sein du cabinet LOYVE AVOCATS.

    Il intervient au sein du département Corporate où il est en charge des différentes opérations liées à l’accompagnement du chef d’entreprise et de l’entreprise (création, restructuration, transmission,…).

    Matthieu WIDEMANN est également en charge, du traitement des difficultés des entreprises, accompagnant celles-ci du stade du diagnostic à celui de la mise en œuvre des diverses procédures offertes. Ses missions se poursuivent aussi dans l’organisation des process de retournements et de la réalisation éventuelle des éléments d’actifs de ces entreprises.

    Enfin, il s’occupe des offres de reprises des entreprises en difficultés ou de leurs actifs. »