TOULOUSE PLACE FINANCIERE : Digitalisation des transactions et blockchain – 13 juin 2017 – Biopark by sanofi TOULOUSE

TOULOUSE PLACE FINANCIERE a le plaisir de vous inviter à une réunion sur le thème  “Digitalisation des transactions et blockchain”

       Résultat de recherche d'images pour "toulouse place financière"

Le 13 juin 2017 à partie de 18h30,

Biopark by Sanofi | 195, route d’Espagne | TOULOUSE |

Fintech, Blockchain, les relations financières bougent de plus en plus vite…

La première blockchain est apparue en 2008 avec la monnaie numérique bitcoin, développée par un inconnu se présentant sous le pseudonyme Satoshi Nakamoto. Elle en est l’architecture sous-jacente.

Si blockchain et bitcoin ont été construits ensemble, aujourd’hui de nombreux acteurs (entreprises, gouvernements, etc) envisagent l’utilisation de la technologie blockchain pour d’autres cas que la monnaie numérique.

Mais le caractère décentralisé de la blockchain, couplé avec sa sécurité et sa transparence, promet des applications bien plus larges que le domaine monétaire.

On peut classer l’utilisation de la blockchain en trois catégories :

  • Les applications pour le transfert d’actifs (utilisation monétaire, mais pas uniquement : titres, votes, actions, obligations…)
  • Les applications de la blockchain en tant que registre : elle assure ainsi une meilleure traçabilité des produits et des actifs.
  • Les smarts contracts : il s’agit de programmes autonomes qui exécutent automatiquement les conditions et termes d’un contrat, sans nécessiter d’intervention humaine une fois démarrés.

Les champs d’exploitation sont immenses : banques, assurance, immobilier, santé, énergie, santé, énergie, transports, vote en ligne… De façon générale, des blockchains pourraient remplacer la plupart des « tiers de confiance » centralisés (métiers de banques, notaires, cadastre,…) par des systèmes informatiques distribués.

Bien évidemment, ces promesses ne sont pas exemptes de défis et de limites, qu’elles soient économiques, juridiques, de gouvernance, ou encore écologiques.

Catherine CASAMATTA  de Toulouse School of Economy et Camille NANTERNE  de Loyve Avocats présenteront ces nouveaux outils.